Abeilles qui butinent, panneaux solaires, fleurs et feuilles, bactéries

Electronique et Environnement

Site personnel de Pascal XAVIER

Tout est « énergie », même le vivant ! Depuis le 17ème siècle, les humains ont su utiliser cette énergie de mieux en mieux pour répondre directement à leurs besoins.
Nous avons conçu des machines ayant plus de force mécanique et une plus grande vitesse d'éxécution que nous-mêmes, nous avons été plus rapides dans nos déplacements et -puisque nous sommes des êtres sociaux- nous avons intensifié nos communications.
De manière indirecte, nous avons dû également stocker et transporter cette énergie.
Nous sommes en effet passés du cheval et des voiliers au XVIIème siècle, à la vapeur au XVIIIème (un cheval vapeur vaut 740 Watt, c'est-à-dire 740 Joules par seconde)
apportée par la combustion du charbon, puis au pétrole et à l'électricité (d'origine hydraulique, nucléaire ou solaire) du XIXème au XXIème siècles.
Dans tout l'univers, cette énergie provient donc de la matière et des ondes électromagnétiques.
Le charbon contient 25 millions de Joules par kg, le pétrole -si facile à transporter- 50 millions de Joules par litre et 1 gramme d'Uranium contient 3000 fois plus d'énergie qu'un kilogramme de charbon !
Aujourd'hui, notre civilisation est extrêmement énergivore. Chacun d'entre nous, nous exploitons des « esclaves » énergétiques en permanence, sans même nous en rendre compte !
Pour s'en convaincre, rien de tel qu'une petite démonstration...
La puissance d'une Citroën C1 (pas le top quand même !) est de 68 chevaux soit 50 kW.
La consommation énergétique d'une C1 en 1 heure est donc de 180 millions de Joule.
Supposons une consommation d'essence en 1 heure de 4 litres.
On en déduit que le coût de notre « esclave » énergétique qui nous a transporté une heure est d'environ 8 euros (en majorant le prix de l'essence).
Quel serait le coût si nous demandions à des humains de nous apporter la même énergie ?
La puissance moyenne d'un humain en endurance est de 100 Watt.
Il faut donc 68 x 740/100 travailleurs pour avoir la même puissance, soit 500 hommes !
Au coût horaire le plus bas du monde (0,04 euros dans un pays d'Afrique, si ! si!), cela ferait 20 euros par heure !
A quantité égale, l'énergie fournie par le pétrole est donc largement moins chère que celle des humains.
Nous en mesurons petit à petit les conséquences environnementales (sans parler des conséquences sociales)...

J'entends déjà ceux qui hurlent lorsqu'on ose avancer que le pétrole n'est pas assez cher : "mais c'est la certitude d'avoir encore plus de chômage !".
Erreur ! L'énergie du monde est dans ses êtres vivants, pas dans ses combustibles fossiles !
Si nous produisions nos richesses avec notre propre énergie et avec l'aide des énergies renouvelables,
nous pourrions le faire - certes à une vitesse moindre - mais avec une aussi bonne qualité, la certitude du plein emploi en prime.

Retour à la page d'accueil

Valid XHTML 1.1